Interview avec OakOak

En envoyant un petit mail à OakOak pour lui demander une interview, je ne m’attendais pas du tout à une réponse aussi rapide et positive de sa part, vu son planning serré et mon relatif anonymat. Artiste originaire de Saint-Etienne, c’est avec un sens aigu de l’observation et du détournement, qu’il arrive à donner un autre cachet à notre environnement urbain. Ayant beaucoup d’admiration pour son travail, j’avais envie d’en savoir un peu plus sur sa façon de bosser, son parcours et ses projets à venir, donc c’est avec un réel plaisir que je vous propose cet entretien. Bonne lecture.
ouchhbyoakoak
Comment et quand t’es-tu lancé dans ton art?

J’ai commencé en 2006, j’ai tout d’abord commencé par des pochoirs de visages puis peu à peu je suis passé au detournement de mobilier urbain.

Qu’est-ce qui te motive spécialement pour créer une oeuvre?

Essayer de donner un tout autre sens à quelque chose qui de premier abord n’a pas beaucoup d’intérêt pour celui qui va passer devant, et moins je vais intervenir plus je vais apprecier, si j’arrive à donner un tout autre sens a un simple trou, une faille dans un mur.

D’où te vient ce sens du détournement?

Je ne sais pas vraiment, je marche énormément et j’adore découvrir de nouvelles villes, de nouveaux lieux, ça doit certainement venir de ce côté observateur. L’envie de montrer qu’un mur ou un trottoir peut être different.

Quels sont tes outils de travail?

Ca depend vraiment du contexte, généralement c’est du papier et de la colle, mais ça peut être pochoir et bombes si la situation correspond plus a cet outil, voir même de simples craies de couleur…
 

Quelles sont tes influences? As-tu un artiste favori?

Mes influences viennent des bandes dessinées que j’ai lues, comme Calvin et Hobbes, mais aussi tous les jeux video des annees 80 et 90, les series tv que sont Les Simpson ou Futurama ont aussi influencé ma vision. Sinon d’un point de vue artiste j’aime beaucoup des artistes comme SPY ou Varini.

Quel est ton point de vue sur la copie ou sur ceux qui s’inspirent de ton travail?

Tout depend si il copie ou si il s’inspire de mon travail, tout le monde est forcement influencé par le travail d’autres personnes, si c’est cela il n’y a pas de problème. De plus avec le street-art et le détournement il est difficile des fois de savoir qui a deja fait quoi et qui l’a fait en premier. Quand je fais quelque chose j’essaie de vérifier si ça n’a pas déjà été fait ailleurs mais je ne peux pas tout vérifier et en avoir la certitude.
Les panneaux ou élements urbains sont presque identiques de partout dans le monde donc 5 ou 6 personnes peuvent bien avoir eu la meme idée sans le savoir… Après s’il s agit de copier simplement, là forcement ça n’a pas beaucoup d’intérêt!

Y’a t’il un artiste avec qui t’aimerais bosser?

Il y en a un, mais je vais justement sûrement travailler avec lui d’ici ce printemps… Tu en sauras donc bientot plus là-dessus…


Arrives-tu à vivre de ton art?

Pas du tout, j’arrive à payer mes fournitures et certains trajets mais pas de la à en vivre.

Que fais-tu d’autre en dehors des tes activités artistiques?

Je travaille dejà, et ensuite j’essaie au maximum de voyager et de decouvrir de nouvelles villes, de nouveaux pays quand je le peux.

Quelle est la musique que tu écoutes en général et celle du moment?

J’écoute énormément de musique, principalement du rock de tout genre, ca va des Pixies à SOAD, de Led Zep à Leonard Cohen, RATM etc… Pour l instant je suis bien Massive Attack, Nina Simone, Deftones

Quels sont tes plans pour 2013?

Je participe à une expo à Paris chez Ophite fin mars, je vais sûrement faire une collaboration avec un autre artiste, après je verrai bien.

ophiteaffiche