Interview avec Camel Boy suivi de l’EP S/T en écoute

Depuis ses débuts, le label Broken Sole se distingue par une sélection unique d’artistes d’exception, mettant en avant la richesse de la scène électronique juke/footwork du moment. Mais si il ya bien une chose avec laquelle Broken Sole ne s’embarrasse pas, c’est bien tout ce qui concerne les bios ou tout type d’infos qui pourraient nous donner quelque indication sur les artistes qu’il promeut. Cette particularité se confirme et est même accentuée avec la sortie fin octobre de l’EP "S/T" de Camel Boy, dont la cover est tout simplement blanche ou vide, tout dépend de comment on la voit. C’est donc intrigué et avide d’informations que j’ai voulu en savoir plus sur cet artiste ultra discret, qui bien que tenant à son anonymat a bien voulu répondre à mes questions. Mon interview avec Camel Boy est à lire juste après ceci, suivi de l’EP "S/T" en écoute. Enjoy!

La version en anglais de l’interview est disponible en fin de post.

Peux-tu te présenter et nous dire qui est Camel Boy? D’où viens-tu et quel est l’histoire derrière le choix de ton nom d’artiste?

Je m’appelle Carl, je suis originaire de Philadelphie mais je vis actuellement à New-York. Je suis plutôt à court d’idées quand il s’agit de nommer tout ce qui est projet, mais voilà l’idée de me faire appeler Camel Boy, c’est plutôt dû au fait que j’ai de longs cils comme les chameaux, en plus on m’a classifié comme étant garçon à la naissance…

Depuis combien de temps produis-tu du footwork? Quels sont tes outils favoris de production? Joues-tu d’un instrument?

Je ne considère pas ce que je fais comme étant du footwork. Je n’en sais pas plus que ça d’où vient en fait le footwork et je ne pense pas que ce soit juste de ma part de vouloir s’incruster dans un mouvement où des mecs font du son et dansent depuis fort longtemps, bien avant même que je ne sois né. Je crois que ma musique est plus une espèce de Juke avec des boucles a capella et des samples vocaux.
Je crée mes beats sur Ableton 8 avec un Roland JV1080 qu’un ami à mon père m’a filé. J’ai ainsi à ma disposition tous les kits 808 et 909, en plus des sonorités organiques qui vont bien avec ce que je recherche.
J’ai commencé à jouer du piano à peu près vers l’âge de cinq ans, mais je suis avant tout un bassiste. Donc, c’est vrai que c’est plus simple pour moi quand il s’agit de composer des accords ou des lignes de basses. J’essaie néanmoins de faire en sorte que tout ça ne prenne pas plus de place que ça, je déteste abuser des choses.

Quel a été le processus de création de ton EP "S/T" et tes sources d’inspiration durant la production de l’EP?

Je ne me suis pas vraiment pris la tête, en fait je n’avais aucun concept. J’avais juste envie de produire de la musique qui sur le moment me plaisait au lieu de me taper des beats hip-hop lo-fi, merdiques et génériques. Je voulais sortir des tracks dont je serais fier, donc j’ai fini par produire entre 10 et 15 morceaux, puis pour l’EP, j’ai sélectionné les trois morceaux qui me plaisaient le plus.

Qu’est ce que tu veux que les gens ressentent en écoutant ton EP?

Je ne sais pas vraiment. J’espère que les gens voudront bien danser dessus si ils aiment, ou alors que ça leur donne l’envie de planer, un truc de ce genre quoi!

Quel est la suite pour Camel Boy? D’autres collaborations en vue, avec Broken Sole par exemple?

J’ai un morceau qui sera sur la compilation que GoldenHall Records est en train de mettre en place. Il y a pas mal de monde fort intéressant impliqué dans le projet, donc je suis plutôt excité à l’idée que ça se réalise. J’ai aussi un projet en cours intitulé J Club avec mon pote Sammy Seagull mais à côté de tout ça je continue à bosser sur mes tracks.

CamelBoy_S_T_cover

Tracklist:
1. Drop Hits
2. Getcha Ho Back
3. Hard 2 Luv

L’EP "S/T" est disponible à un prix libre sur la page bandcamp de Broken Sole Recordings.

ENGLISH VERSION

Could you introduce yourself and tell our readers who is the artist behind the name of Camel Boy? Where are you from and what is the story behind this name?

My name is Carl. I’m originally from the Philly area, but now I live in New York. I’m very uncreative when it comes to naming projects, but Camel Boy came about because I have pretty long eyelashes and so do camels, also I was assigned male gender at birth so…

How long have you been producing footwork? What are your favorite tools of production?Do you play some instruments?

I wouldn’t describe what I make as footwork. I don’t know very much about the culture that footwork comes from, and I don’t think it’s fair for me to lump myself in with people who’ve been making beats and dancing for longer than I’ve been alive. I think my stuff is more jukey, with poppy acapellas and vocal samples.
I make beats on Ableton 8 with a Roland JV1080 that my friend’s dad gave me. It’s got all those 808 and 909 kits and lots of organ sounds that work well with the style.
I’ve been playing piano since I was five or something, but I’m mainly a bassist, so coming from a musical background helps a lot when writing chords and basslines. I try and keep it minimal though, I hate overdoing shit.

What was the creative process behind the EP "S/T" and what inspired you in the making of the project?

I was just messing around for the most part. I didn’t have any concept, I just wanted to make beats that I actually like instead of generic-ass “lofi” hip hop. I wanted to release tracks I was proud of, so I ended up making ten or fifteen tracks and choosing the three ones I liked the best for the release.

What do you want people to feel while listening to "S/T"?

I’m not really sure. I hope people would dance to it if they like it. Or blaze. Something like that…

What is up next for Camel Boy? More collaborations to come with Broken Sole in the future?

I got a track coming out on a compilation GoldenHall Records is putting together – there are some dope people involved with this comp, so I’m really excited to see what they put together. I have a J Club project going with (my) boy Sammy Seagull but besides that I’m just gonna keep working on tracks!

Camel Boy est sur Soundcloud